Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka, forfait pour les Jeux de Rio, fait son grand retour sur les courts lors de son entrée en jeu au Masters 1000 de Cincinnati, un test grandeur nature pour le Vaudois avant l'US Open.

Absent des JO en raison de douleurs récurrentes au dos, le no 4 mondial affronte au second tour le jeune Américain Jared Donaldson (19 ans), tombeur surprise de l'expérimenté Nicolas Almagro 6-3 7-6 (7/2).

Mais, sur le dur de l'Ohio, Wawrinka aura surtout à coeur de se remettre dans le bain avant l'US Open, le dernier tournoi du Grand Chelem de l'année (29 août-11 septembre), dont il est tête de série no 2 derrière l'Ecossais Andy Murray, deux fois sacré à Cincinnati.

Vainqueur de l'Open d'Australie 2014 et de Roland-Garros 2015, le droitier de 31 ans n'a en effet pas voulu prendre de risque en se rendant au Brésil, préférant se concentrer sur les Etats-Unis. "C'était dur de renoncer aux Jeux, mais ça aurait été prendre un risque pour moi de jouer. Je suis rentré en Suisse et j'ai vu un docteur", a-t-il expliqué.

"J'ai eu huit jours sans tennis mais j'ai repris ma raquette il y a une semaine avant d'aller à Cincinnati. Mon dos ne va pas trop mal mais j'avais besoin de me reposer pour la rééducation et le travail avec le kiné", a ajouté Wawrinka, vainqueur à Chennai, Dubaï et Genève cette année.

Dans le tableau féminin, Serena Williams a dû renoncer en raison de douleurs à l'épaule. Eliminée très tôt à Rio en simple et en double, la numéro un mondiale pourrait même perdre sa place en tête de la hiérarchie mondiale au profit de l'Allemande Angelique Kerber après un règne de 183 semaines. Si Kerber s'impose dans l'Ohio, elle se retrouvera au sommet de la WTA.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS