Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka (no 4) sera présent au rendez-vous des 8es de finale à Wimbledon. Il a dominé Fernando Verdasco (ATP 43) 6-4 6-3 6-4 en 1h53' vendredi au 3e tour.

Impressionnant de solidité jusqu'ici, le champion de Roland-Garros n'a pas concédé le moindre jeu de service dans ses trois premiers matches sur le gazon londonien. Il devra venir à bout du Belge David Goffin (no 16) pour disputer son cinquième quart de finale consécutif en Grand Chelem.

A l'image de Roger Federer la veille face à Sam Querrey, Stan Wawrinka a su profiter de la moindre baisse de régime de son adversaire. Fernando Verdasco craquait ainsi une première fois alors qu'il se trouvait dos au mur à 4-5 sur son service dans la manche initiale, commettant une double faute pour offrir le premier set au Vaudois.

Ses 12 double fautes auront d'ailleurs pesé lourd au final. Le gaucher espagnol concédait un deuxième break dans le huitième jeu de la seconde manche sur un coup droit manqué, après avoir commis une double faute sur le point précédent. Et le scénario était presque identique dans le troisième set: Stan Wawrinka signait un ultime break dans le neuvième jeu, forçant la décision sur une volée lobée après avoir bénéficié d'une dernière double faute.

Le Vaudois, qui claquait un ace pour cueillir son dixième succès d'affilée en Grand Chelem, fera forcément figure de grand favori au tour suivant. Il a remporté les deux duels livrés face à David Goffin, à chaque fois à Chennai, en quart de finale en 2011 (7-6 7-6) puis en demi-finale en janvier dernier (7-5 6-3). Les deux fois, il a conquis le titre par la suite.

Mais son futur adversaire est lui aussi en pleine "bourre". David Goffin figure pour la deuxième fois de sa carrière en 8e de finale d'un tournoi majeur. Le Liégois de 24 ans avait déjà atteint ce stade de la compétition en 2012 à Roland-Garros, où il avait été stoppé par Roger Federer après être sorti des qualifications. Déjà le Belge le mieux classé de l'histoire de l'ATP avec son 15e rang, il améliorera encore ce classement à l'issue de ce tournoi.

ATS