Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka a décroché un succès bon pour sa confiance jeudi au 2e tour à Sofia.

Le no 15 mondial s'est imposé 4-6 6-2 6-3 en 1h59' devant le talentueux Martin Klizan (ATP 147) pour son entrée en lice en Bulgarie. Il se mesurera vendredi en quart de finale à Viktor Troicki (ATP 67).

Sorti au 2e tour à Melbourne 21 jours plus tôt, Stan Wawrinka s'est sorti avec panache du piège Martin Klizan pour son troisième match après ses six mois de pause forcée. Sa tâche n'avait pourtant rien d'aisé face au gaucher slovaque sur une surface rapide où il est toujours difficile de trouver son rythme. Elle l'était encore moins après la perte du premier set, dans lequel un jeu de service catastrophique livré à 3-3 avait causé sa perte.

Titré une seule fois en indoor (Rotterdam 2015) depuis le début de sa carrière, Stan Wawrinka a cependant su élever son niveau de jeu dès l'entame de la deuxième manche. Le triple vainqueur de Grand Chelem signait son premier break dans le quatrième jeu, poussant son adversaire à la faute sur une attaque de revers. Et c'est sur un retour gagnant de revers qu'il a pu conclure cette manche, obtenant le droit de servir d'entrée dans le dernier set.

Stan Wawrinka, qui était arrivé dans la capitale bulgare la veille, a notamment pu compter sur son service pour faire la différence jeudi soir. Il a ainsi armé 16 aces, dont un lâché sur la première des deux balles de break qu'il est parvenu à écarter dans un premier jeu du troisième set crucial. De plus en plus à l'aise au fil des jeux, il forçait la décision en s'emparant une troisième fois du service adverse dans le quatrième jeu de la manche décisive.

"Ce fut un match compliqué, comme je m'y attendais", a lâché sur le court Stan Wawrinka, qui a conclu cette rencontre sur sa première balle de match en armant un service gagnant. "J'ai essayé de rester tout le temps concentré sur mon propre jeu, en cherchant à jouer de manière agressive", s'est-il réjoui.

Forcément plus en jambes qu'à Melbourne grâce aux deux bonnes semaines d'entraînement supplémentaires, Stan Wawrinka doit désormais réussir ce qu'il n'est pas parvenu à faire à l'Open d'Australie: enchaîner après un premier match victorieux. Le Vaudois de 32 ans se frottera pour la neuvième fois déjà à Viktor Troicki (31 ans), qui s'était hissé jusqu'au 12e rang mondial en 2011. Il mène 8-0 dans son face-à-face avec le Serbe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS