Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stan Wawrinka (ATP 4) a vécu un cauchemar vendredi à Shanghaï. Il s'est lourdement incliné 6-2 6-1 en 63' face à un solide Rafael Nadal (ATP 7) en quart de finale du huitième Masters 1000 de l'année.

Le Vaudois avait sans doute raison de se plaindre de la programmation jeudi soir, lui qui avait conclu son 8e de finale marathon (2h55' de jeu) vers 22h15 mais a dû jouer le deuxième simple de la journée de vendredi. Il aurait en effet eu besoin d'une réserve d'énergie intacte pour rivaliser avec Rafael Nadal, qui n'envisageait certainement pas d'obtenir si aisément la 300e victoire de sa carrière dans un Masters 1000.

Stan Wawrinka (34 fautes directes pour seulement 14 coups gagnants vendredi!) n'a résisté que l'espace de quatre jeux vendredi après-midi, recollant à 2-2 en signant un jeu "blanc" sur son service. Il était pourtant apparu très relâché dès l'entame de ce match, cherchant à mettre sous pression le gaucher majorquin dès son premier coup de raquette avec notamment des retours de service très profonds. La mécanique s'est cependant enrayée subitement.

A nouveau trop inconstant sur son engagement (45% de premières balles passées), Stan Wawrinka perdait... neuf jeux consécutifs - dont quatre sur son service - pour se retrouver "largué" à 2-6 0-5, et sauvait difficilement l'honneur en remportant son troisième jeu de service de la journée. Il n'obtenait qu'une balle de break dans cette partie, dans le troisième jeu de la deuxième manche, mais manquait alors totalement son attaque de revers lâchée le long de la ligne. Tout un symbole.

Sacré dimanche dernier à Tokyo, Stan Wawrinka peut malgré cet échec cuisant tirer un bilan positif de sa mini-tournée asiatique, lui qui n'avait pas gagné le moindre match l'an dernier dans les deux mêmes tournois. Il ne peut en revanche pas se montrer satisfait de ses performances réalisées cette saison dans les Masters 1000: il n'a remporté que 10 matches dans les tournois de cette catégorie - pour 8 défaites - alors que son bilan 2015 en Grand Chelem est de 21-3! Le champion de Roland-Garros bénéficiera d'une ultime occasion de briller cette année en Masters 1000 à Paris-Bercy, juste après les Swiss Indoors de Bâle où il voudra également se racheter dès le 26 octobre.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS