Toute l'actu en bref

La saison sur terre battue de Stan Wawrinka n'a toujours pas décollé. Trois semaines après une élimination prématurée à Monte Carlo, il a été sorti d'entrée à Madrid par Benoît Paire (7-5 4-6 6-2).

Le no 3 mondial a clairement payé son manque de compétition mercredi soir. Il a ainsi connu plusieurs gros passages à vide, comme lorsqu'il a mené 4-1 dans la manche initiale sans parvenir à conclure. Pour ne rien arranger, le jeu tout en variation de Benoît Paire ne lui a jamais permis de trouver le bon rythme.

Stan Wawrinka a certes profité de la fermeture du toit, consécutive à l'arrivée de la pluie à 2-2 dans la deuxième manche, pour se relancer. Mais cela n'a pas duré longtemps, le Vaudois cédant d'entrée son service dans le set décisif. Benoît Paire n'a alors plus lâché sa mise en jeu, confirmant sa "perf" du 1er tour face à Pablo Carreño-Busta. Et après 1h48 de jeu, le no 52 à l'ATP s'est offert son troisième succès (en 10 matches) face à son ami suisse.

Tandis que Benoît Paire affrontera en 8e de finale Pablo Cuevas - le tombeur de Stan Wawrinka à Monte Carlo -, le temps commence à presser pour le Vaudois. Il ne lui reste ainsi plus "que" deux tournois pour monter en puissance avant Roland-Garros, la semaine suivante à Rome puis celle d'après à Genève.

ATS

 Toute l'actu en bref