Toute l'actu en bref

Stan Wawrinka (no 3) a assuré l'essentiel au 1er tour de Roland-Garros. Le Vaudois s'est qualifié en trois sets, 6-2 7-6 (8/6) 6-3, aux dépens du qualifié slovaque Jozek Kovalik (ATP 152).

Auteur d'un premier set quasi parfait, Stan Wawrinka a dû batailler avant tout dans une deuxième manche qui aurait parfaitement pu lui échapper. Plus hésitant dans ses choix et dans ses frappes, le vainqueur de l'édition 2015 a même dû écarter trois balles d'égalisation à un set partout dans le jeu décisif.

Mené 3/6 dans ce tie-break, Stan Wawrinka renversait la vapeur en serrant sa garde et s'adjugeait cinq points d'affilée. Il forçait plus rapidement la décision dans le troisième set, s'emparant du service adverse dans le sixième jeu pour mener 4-2. Il conservait cet avantage jusqu'au bout et concluait cette partie sur sa première balle de match, grâce à un revers gagnant lâché le long de la ligne.

La tâche de Stan Wawrinka s'annonce plus délicate au 2e tour. Il se frottera à l'ex no 13 mondial Alexandr Dolgopolov (ATP 89), titré sur la terre battue de Buenos Aires en février dernier. Il est mené 1-2 dans son face-à-face avec le fantasque ukrainien, qu'il n'a plus affronté depuis l'édition 2014 du tournoi de Miami où il s'était incliné 6-4 3-6 6-1.

Le double vainqueur du Geneva Open se méfie donc forcément d'un joueur plus que jamais capable du meilleur comme du pire: Alexandr Dolgopolov n'a ainsi fêté mardi à Paris que son cinquième succès depuis sa finale gagnée face à Kei Nishikori en Argentine, dominant nettement Carlos Berlocq (7-5 6-3 6-4).

ATS

 Toute l'actu en bref