Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les activistes d'"Occupy-WEF" ont achevé samedi après-midi par une manifestation autorisée leurs activités critiques du Forum économique mondial (WEF). Une centaine de manifestants au total se sont rassemblés sur la Rathausplatz.

"Il s'agit de changer complètement les rapports de pouvoir et de propriété en vigueur", a déclaré le président des Jeunes socialistes (JUSO), David Roth.

Raison pour laquelle il n'y a pas de solution possible avec les "élites autoproclamées", a expliqué M. Roth. La mouvance d'Occupy n'exclut toutefois pas les élites de la discussion. Elle accepte les "dirigeants" seulement en tant qu'êtres humains et pas en tant que titulaires d'une fonction.

"Dirigeants autoproclamés"

Katharina Prelicz-Huber, présidente du SSP/VPOD (Syndicat des services publics) veut quant à elle faire savoir aux "dirigeants autoproclamés" qu'il faut en finir avec la redistribution en faveur des plus riches.

Présente sur les lieux, la police est restée à distance. Elle n'est intervenue qu'après la manifestation quand quelque 20 opposants au WEF habillés de noir et en partie masqués ont bloqué la rue principale de la station, leur interdisant l'entrée du Centre des Congrès. Selon le président des JUSO, ces manifestants ne faisaient pas partie de la mouvance Occupy.

ATS