Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour Klaus Schwab, croissance économique et responsabilité sociale sont plus que jamais indissociables.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Les leaders mondiaux doivent être davantage à l'écoute des populations et agir avec courage et responsabilité: l'appel lancé mardi par le patron du Forum économique mondial (WEF) sera le fil rouge de la 47e édition qui démarre dans une semaine à Davos (GR).

"Nous espérons que le monde va davantage écouter ce message", a dit d'entrée de jeu Klaus Schwab, 78 ans, face aux médias réunis au siège de l'organisation à Cologny (GE). Et le fondateur du WEF de rappeler qu'il soulevait il y a 20 ans déjà cette question de l'indispensable corrélation entre activité économique et responsabilité sociale.

Mais cette 47e édition du grand raout sera aussi celle de plusieurs superlatifs: une participation record avec quelque 3000 personnes, provenant de 70 pays, dont un tiers hors Europe et Amérique du Nord; plus de 300 personnalités publiques de haut rang - chefs d'Etat et de gouvernements par exemple, ainsi que 40 dirigeants d'organisations internationales.

Si plusieurs leaders politiques (Angela Merkel, François Hollande, Vladimir Poutine, Justin Trudeau, Benjamin Netanyahu) brilleront par leur absence, les personnalités de haut rang ne manquent pas. Le président chinois Xi Jinping sera incontestablement la vedette du début du forum, lui qui prononcera le discours d'ouverture mardi prochain aux côtés de Doris Leuthard, présidente de la Confédération.

Double délégation américaine

Parmi les autres "grands noms" figurent la Première ministre britannique Theresa May, le nouveau secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, la patronne du Fond monétaire international Christine Lagarde et le président colombien et prix Nobel de la paix Juan Manuel Santos.

Les Etats-Unis auront une double délégation, avec le vice-président sortant Joe Biden et son secrétaire d'Etat John Kerry, mais aussi plusieurs membres de l'équipe de transition du nouveau président élu. Donald Trump doit prendre ses fonctions le 20 janvier, précisément au dernier jour du WEF 2017.

Plusieurs familles royales seront également de la partie, de Belgique, des Pays-bas et de Norvège, mais aussi le roi Abdallah de Jordanie et la reine Rania.

Pour la Suisse, la majorité des conseillers fédéraux se rendront à Davos. La manifestation prendra ses quartiers du 17 au 20 janvier dans la station grisonne, située à plus de 1500 m d'altitude.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS