Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Harvey Weinstein est accusé par plus de 80 femmes de harcèlement sexuel ou de viol (archives).

KEYSTONE/AP Invision/CHARLES SYKES

(sda-ats)

Le puissant syndicat des producteurs d'Hollywood (PGA) a officialisé lundi l'exclusion du magnat déchu du cinéma américain, Harvey Weinstein. Il a affirmé que le harcèlement sexuel ne serait plus toléré dans ses rangs.

"Vu le comportement de M. Weinstein largement décrit - avec de nouveaux articles qui émergent encore maintenant - le conseil d'administration national du syndicat des producteurs a voté à l'unanimité pour proclamer une exclusion à vie de M. Weinstein", a écrit le PGA dans un communiqué.

Plus de 80 femmes, y compris des stars comme Gwyneth Paltrow ou Angelina Jolie, ont publiquement accusé le puissant producteur de harcèlement sexuel ou viol depuis la parution d'enquêtes du New York Times et du New Yorker il y a près d'un mois. M. Weinstein nie toute relation sexuelle non consensuelle.

Lundi, de nouvelles accusatrices ont décrit dans le New York Times des faits qui remonteraient aux années 1970, quand M. Weinstein n'était encore qu'un producteur de concerts de rock.

Il a déjà été exclu de l'académie des arts et des sciences du cinéma. Les films financés par les maisons de production, qu'il a fondées avec son frère Bob, ont reçu plus de 300 nominations aux Oscars et 81 statuettes.

Il a aussi été renvoyé de son poste de coprésident de la Weinstein Company, fondée avec son frère, et a également été limogé du conseil d'administration.

Enquêtes de Scotland Yard

Scotland Yard a annoncé mardi enquêter sur des accusations d'agressions sexuelles formulées par sept femmes à l'encontre d'un homme identifié par les médias britanniques comme étant le producteur américain Harvey Weinstein.

Ces agressions sexuelles présumées se seraient produites sur une période allant du début des années 1980 à 2015, a indiqué Scotland Yard dans un communiqué, sans préciser l'identité de l'homme visé par cette enquête baptisée "opération Kaguyak". Mais selon plusieurs médias britanniques, ces plaintes concernent Harvey Weinstein.

La police britannique évoque au total onze agressions sexuelles - neuf à Londres et deux en dehors des juridictions britanniques.

Violées ou forcées à faire des fellations

Parmi les plus récentes accusations, Hope Exiner d'Amore affirme que M. Weinstein l'a violée dans une chambre d'hôtel dans les années 1970 et Cynthia Burr qu'il a forcée à lui faire une fellation dans un couloir.

Samedi dans le New Yorker, l'actrice Annabella Sciorra - nommée aux Emmys Awards pour la série culte "Les Sopranos" - a accusé M. Weinstein d'être entré de force dans son appartement et de l'avoir violée dans les années 1990.

La semaine dernière, l'actrice Dominique Huett a déposé une plainte contre le producteur affirmant qu'en 2010, il l'avait forcée à subir une relation sexuelle orale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS