Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les performances du Weltklasse ont été plutôt correctes. Les lancers du javelot et du poids ont volé la vedette aux courses, hormis le 200 m messieurs remporté avec brio par Noah Lyles en 19''67.

Temps frais et fatigue de fin de saison font rarement bon ménage. Avec un mercure frôlant les 17 degrés et après les belles chaleurs berlinoises, pas simple pour les organismes de se mettre à niveau. Même avec une carotte sous la forme des 50'000 dollars promis au vainqueur chaque discipline de la Diamond League.

Les lancers ont pourtant offert de belles émotions. Au javelot, l'Allemand Andreas Hofmann a expédié son engin à 91m44 pour perpétuer la tradition germanique. Il est toutefois resté à plus d'un mètre de la MPM de son compatriote Johannes Vetter.

Au lancer du poids masculin, le Néo-Zélandais Thomas Walsh a fait fort avec un jet mesuré à 22m60. Cette marque constitue un record du meeting et un record en Diamond League, mais elle ne bat pas la meilleure performance de l'année, propriété là aussi de Walsh avec 22m67 réussis à Auckland en mars. Il a battu les Américains Darrell Hill (22m40) et Ryan Crouser (22m18).

Kipruto et la chaussure manquante

Parmi les moments forts, on peut citer sans crainte le succès de Conseslus Kipruto sur le 3000 m steeple. Si le temps (8'10''15) ne restera pas dans les annales, c'est la rage de vaincre du Kényan qui lui vaut la citation. A la lutte avec le détenteur de la MPM, le Marocain Soufiane El Bakkali, Kipruto a produit un effort impressionnant sur les cent derniers mètres pour l'emporter.

Et tout ça en ayant perdu une chaussure plus tôt dans la course. "J'ai souffert, a reconnu le Kényan. Je me suis blessé en perdant ma chaussure. Mais ça m'a motivé à me battre jusqu'au bout."

Sur 800 m, Caster Semenya n'a laissé à personne le soin de dicter le rythme. La double championne olympique sud-africaine s'est placée aux avant-postes dès le coup de pistolet et ses adversaires n'ont aperçu que ses talons.

Sans lièvre, Semenya a géré sa course comme une grande pour s'imposer en 1'55''27. Invitée dans cette course, Selina Büchel a pris la 7e place en 2'00''64, soit à 22 centièmes de sa meilleure marque de la saison.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS