Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Wendy Holdener s'est découvert des talents en super-G. La Schwytzoise a pris un inattendu 3e rang à Crans-Montana, où la Liechtensteinoise Tina Weirather s'est imposée.

Partie avec le dossard 31, et sans doute un peu aidée par une meilleure luminosité, Wendy Holdener a créé la surprise. Et d'autant plus si l'on sait qu'elle n'avait encore jamais fait mieux que 19e jusqu'ici en super-G en Coupe du monde. Comme quoi, après sa razzia des JO de Pyeongchang (trois médailles), la skieuse d'Unteriberg nage actuellement en pleine euphorie.

En s'invitant sur le podium, Wendy Holdener a chassé Michelle Gisin de "la boîte". Une Obwaldienne qui pourra néanmoins se féliciter de son 4e rang.

Cela n'a pas été le cas de Lara Gut, classée à une mitigée 7e place. Un résultat qui l'obligera à aller reprendre des points à Tina Weirather aux finales d'Are. Car avant l'ultime super-G de l'hiver, programmé le 15 mars, Lara Gut accuse désormais 46 points de retard sur sa rivale liechtensteinoise dans la lutte pour le globe de la discipline.

Autre Suissesse en vue sur ce super-G, abaissé en raison des chutes de neige, Joana Hählen a pris la 9e place. La Bernoise n'est pas passée loin de son meilleur résultat en Coupe du monde - un 5e rang -, effaçant surtout sa déception des JO, où elle n'avait pas été retenue après des sélections internes suisses.

Le week-end de Crans-Montana se poursuit dimanche avec un combiné, avec Wendy Holdener - qui vise le globe de la discipline - et Michelle Gisin comme grandes favorites.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS