Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La disette a pris fin pour Carlo Janka ! Vainqueur du super-combiné de Wengen, le Grison a renoué avec la victoire en Coupe du monde, presque quatre ans après son dernier succès.

Carlo Janka n'avait plus goûté à la victoire depuis le 5 mars 2011, lorsqu'il avait remporté le géant de Kranjska Gora (Sln). Il s'en était suivi plusieurs saisons de galère pour le skieur d'Obersaxen, qui avait multiplié les pépins physiques (dos notamment) et qui avait mis du temps à s'adapter au nouveau réglement concernant le matériel (skis plus longs et moins taillés).

L'hiver dernier, et à nouveau durant cette première partie de saison, Carlo Janka avait toutefois montré qu'il était sur la bonne voie, plus très loin de retrouver les avant-postes. Un retour parmi l'élite que le vainqueur du classement général de la Coupe du monde en 2010 a parachevé vendredi de la plus belle des manières: en écrasant la concurrence en super-combiné à Wengen.

Déjà brillant lors de la descente matinale, avec le meilleur temps à la clef, Carlo Janka a bluffé son monde au cours du slalom de la seconde manche, dont il a signé le 8e chrono alors qu'il est tout sauf un slalomeur. Au final, il s'est ainsi imposé avec une marge considérable de 1''31 sur le Français Victor Muffat-Jeandet et de 1''38 sur le Croate Ivica Kostelic.

Ce n'est évidemment pas un hasard de retrouver Carlo Janka au sommet à Wengen. Plus que nulle part ailleurs, le Grison se sent bien sur le Lauberhorn où, même durant ses années difficiles, il s'est souvent illustré. A 28 ans, il peut ainsi s'enorgueillir de compter sept podiums dans la station de l'Oberland bernois, dont deux victoires en super-combiné (2009 et 2015) et une en descente (2010). Seuls Ivica Kostelic (12 podiums), Bode Miller (9) et Marc Girardelli (8) ont fait mieux dans l'histoire de Wengen.

Le palmarès de Carlo Janka à Wengen pourrait encore s'étoffer avec la descente de dimanche. Car au vu de sa descente du super-combiné, mais aussi de ses entraînements de la semaine (2e et 3e temps), le Grison sera l'un des grands favoris pour le rendez-vous majeur de cette édition 2015 des courses du Lauberhorn.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS