Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Carlo Janka peut rêver d'un podium en super-combiné à Wengen. Le Grison pointe en tête après la descente, de quoi envisager le slalom (dès 14h) avec optimisme.

Toujours très à l'aise sur le Lauberhorn, Janka a devancé le champion olympique de descente, l'Autrichien Matthias Mayer, de 11 centièmes. Le podium provisoire est complété par le Norvégien Kjetil Jansrud, mais à déjà 65 centièmes.

Tout le défi pour Janka consistera en 2e manche à résister à ces descendeurs, mais aussi aux spécialistes du slalom. Parmi eux, Ted Ligety semble le plus menaçant. Tenant du titre à Wengen, l'Américain devra toutefois se retrousser les manches, lui qui compte 2''69 de retard sur Janka.

L'autre favori de ce super-combiné, Alexis Pinturault, ne devrait pas à se mêler à la lutte pour la victoire. Très retardé (à 3''29), le Français a été éjecté hors du top 30, et ne pourra donc pas profiter d'un bon numéro de dossard en seconde manche. Un autre Français, Victor Muffat-Jeandet, sera en revanche à surveiller (28e à 2''78), lui qui se montre très à l'aise en slalom.

A l'issue de cette deuxième manche, Janka tentera de s'offrir son septième podium à Wengen, son cinquième en super-combiné.

A noter finalement que deux autres Suisses se sont classés dans le top 10 à l'issue de cette première manche: Marc Gisin (5e) et Mauro Caviezel (7e). Si Gisin aura du mal à résister en slalom, Caviezel peut être la bonne surprise de cette seconde manche, lui s'est déjà approché du podium en super-combiné (5e à Kitzbühel l'an dernier).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS