Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Whoopi Goldberg a abandonné mardi Bill Cosby, expliquant qu'elle ne pensait plus qu'il était innocent des accusations d'agressions sexuelles le visant depuis des mois. L'actrice était l'une des dernières personnalités à publiquement défendre l'ex-star de télévision.

"Si cela devait être jugé au tribunal de l'opinion publique, je dois dire que toutes les informations qui sont sorties pointent vers la culpabilité", a dit Whoppi Goldberg, qui s'exprimait dans le cadre de l'émission "The View" sur ABC.

Ses déclarations sont intervenues une semaine après l'émergence d'un document de justice montrant que Bill Cosby avait admis en 2005 avoir utilisé des sédatifs avec des jeunes femmes avec lesquelles il voulait avoir des relations sexuelles. Il avait ensuite précisé qu'il ne parlait que d'une jeune femme, qui a l'époque avait porté plainte, et avec laquelle il avait ensuite passé un accord confidentiel.

Depuis novembre, une trentaine de jeunes femmes ont publiquement accusé Bill Cosby de viol ou d'agression sexuelle sur une période de plus de 40 ans, affirmant souvent avoir été droguées à leur insu.

ATS