Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Bradley Wiggins estime n'avoir pas à se "justifier devant le monde entier" à propos de ses performances dans le Tour de France. Le coureur anglais de Sky porte le maillot jaune depuis samedi dernier.
Wiggins est revenu en conférence de presse, après l'arrivée de la 10e étape à Bellegarde-sur-Valserine, sur sa sortie de dimanche quand il s'en était pris à ceux qui le critiquent sur les réseaux sociaux, à l'abri de l'anonymat, et comparent son équipe à l'US Postal de Lance Armstrong, sous-entendant du dopage. "J'ai juste dit ce que je pensais, a déclaré l'Anglais. Si j'avais perdu mes nerfs, la table devant moi se serait retrouvée de l'autre côté de la pièce."
"Je n'ai pas du tout le sentiment d'avoir à me justifier devant le monde entier, a-t-il ajouté. Quand on me pose la question, c'est comme si j'étais un coureur de merde qui arrive de nulle part. J'ai un palmarès, j'ai été trois fois champion olympique sur piste, j'ai fait 4e du Tour, 3e de la Vuelta. Pour faire ces résultats, il faut avoir un gros moteur."
"Si je suis à cette place dans le Tour, c'est dû à beaucoup d'efforts, à beaucoup de travail. Je mérite cette place et ce n'est pas parce que j'ai le maillot jaune que je dois me justifier", a poursuivi le Londonien. "Qu'est ce que je peux faire ? Je suis contrôlé je ne sais combien de fois, en course, hors compétition. Que voulez-vous que je fasse d'autre ? Dites-le moi", a conclu Wiggins devant les journalistes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS