Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Le président soudanais Omar el-Béchir a détourné neuf milliards de dollars (8,67 milliards de francs) des recettes pétrolières de son pays, selon une note diplomatique américaine révélée samedi par WikiLeaks. La Cour pénale internationale (CPI) a confirmé enquêter sur des comptes de M. el-Béchir.
Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo a confirmé samedi enquêter sur des comptes à l'étranger du président soudanais. Il a toutefois démenti que cet argent, jusqu'à 9 milliards de dollars, serait au Royaume Uni, comme l'indiquaient les notes diplomatiques.
"Ce sont des informations que nous essayons de confirmer, nous ne l'accusons pas", a souligné le procureur dans un entretien à l'AFP. Selon M. Moreno-Ocampo, "l'argent n'est pas au Royaume Uni mais hors du Royaume Uni". "Nous essayons de trouver où il est".
La note diplomatique publiée par Wikileaks assure que la banque britannique Lloyds Banking Group "pourrait détenir l'argent ou savoir où il se trouve". Une suggestion que relativise le magistrat argentin: "la banque a plusieurs comptes officiels du gouvernement soudanais mais nous n'avons pas d'informations selon lesquelles elle aurait des comptes de M. Béchir lui-même".
Inconnues
Interrogé sur les pays où se trouverait l'argent du président soudanais, il a répondu : "je ne peux pas donner cette information". A la question de savoir si cet argent provient de la vente du pétrole soudanais, le procureur a répondu : "non, nous ne sommes sûrs de rien, nous n'accusons personne, nous enquêtons".
Un responsable soudanais et le groupe bancaire britannique Lloyds Banking Group qui serait impliqué dans cette affaire selon le document diplomatique, ont démenti ces accusations.
Omar el-Béchir est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la CPI pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide au Darfour, région de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS