Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Washington se prépare à organiser un vaste remaniement de son personnel diplomatique afin de muter les fonctionnaires identifiés dans les notes internes révélées par WikiLeaks. Les révélations continuent entre-temps de pleuvoir, notamment sur le financement d'Al Qaïda.
"L'administration Obama a programmé un remaniement majeur de ses effectifs diplomatique, militaire et du renseignement dans les ambassades américaines du monde entier, jugeant que WikiLeaks a rendu leur travail impossible voire dangereux", écrit le site online "The Daily Beast", spécialisé dans la politique américaine.
Selon "The Daily Beast", qui cite des responsables anonymes de l'administration, partiront en priorité les fonctionnaires identifiés nommément dans les 250'000 dépêches diplomatiques que WikiLeaks a commencé à diffuser la semaine dernière.
Alliés du Golfe fustigésLes révélations continuent entre-temps de se répandre dans les médias. Selon des notes diplomatiques obtenues par WikiLeaks, les Etats-Unis sont de plus en plus exaspérés par la mauvaise volonté de leurs alliés du Golfe à lutter contre le financement des mouvements islamistes armés.
Malgré les pressions de Washington, des organisations telles qu'Al Qaïda ou les talibans continuent à collecter des millions de dollars. L'un des câbles, envoyé en décembre par la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, présente l'Arabie saoudite et les pays voisins comme la première source de financement de l'extrémisme islamiste.
Quatar, "pire de la région"Une autre note qualifie le Qatar comme "le pire de la région" en matière de lutte antiterroriste et le Koweït comme un "point de transit essentiel". Parmi les nombreuses méthodes de financement évoqués, les câbles citent le cambriolage d'une banque, l'an dernier au Yémen, le trafic de drogue en Afghanistan et le pèlerinage annuel à La Mecque.
Il ressort des notes qu'Al Qaïda n'a aucune difficulté à obtenir des subsides auprès de riches particuliers ou d'organisations. Rien n'indique en revanche que les activistes puisent des sommes importantes aux Etats-Unis ou en Europe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS