Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En quête d'un 18e titre du Grand Chelem depuis son dernier sacre sur le gazon anglais en 2012, Roger Federer (no 2) porte seul les espoirs helvétiques à l'heure des demi-finales de Wimbledon.

Il devra enchaîner les exploits ce week-end pour mettre fin à cette interminable disette. Le Bâlois de 33 ans devra tout d'abord venir à bout vendredi du "chouchou" du public Andy Murray (no 3) dans un choc qui s'annonce autant explosif qu'indécis. Et en cas de victoire, il pourrait bien retrouver son "bourreau" de la finale 2014 Novak Djokovic (no 1): le Serbe partira largement favori de sa demi-finale face à Richard Gasquet (no 21), tombeur en cinq sets de Stan Wawrinka (no 4) en quart de finale.

Premier joueur à figurer en demi-finale d'un tournoi du Grand Chelem au cours de treize années consécutives, Roger Federer mène 12-11 dans son face-à-face avec Andy Murray. Il a même battu l'Ecossais de 28 ans lors de leurs trois précédents duels, s'imposant notamment en quatre sets lors de leur dernier affrontement ayant eu pour cadre un "Major" (quart de finale de l'Open d'Australie 2014).

Reste à savoir si le "Maître" est prêt à relever le défi écossais. Le septuple vainqueur du tournoi n'a jusqu'ici pas rencontré d'adversaire susceptible de le mettre vraiment en danger. Même son quart de finale face à Gilles Simon (no 12), qui l'avait poussé aux cinq sets dans les deux premiers affrontements en Grand Chelem, fut une formalité.

Son talent et son expérience doivent lui permettre d'élever son niveau de jeu dès l'entame de sa demi-finale. De plus en plus en confiance depuis ses débuts sur herbe à Halle, Roger Federer a par ailleurs les moyens d'imposer son jeu d'attaque à un Andy Murray plus vulnérable lorsqu'il se montre passif. Il pourra pour cela compter sur son exceptionnel service, lui qui n'a concédé qu'un break depuis le début du tournoi.

Dans la deuxième demi-finale, Novak Djokovic retrouve l'une de ses victimes préférées en la personne de Richard Gasquet. Avec son jeu de contre, le Serbe a pour habitude de se régaler face au Français. Il mène ainsi 11-1 dans les face-à-face, et leur dernier affrontement en date, en 8e de finale du dernier Roland-Garros, avait tourné à la correction (6-1 6-2 6-3).

ATS