Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - La pluie a offert un sursis inespéré à Stanislas Wawrinka (no 25) au 1er tour à Wimbledon. Son match contre Jürgen Melzer a été interrompu, alors que l'Autrichien servait pour le match au 5e set.
Melzer (ATP 35) menait alors 3-6 7-6 (7/2) 2-6 6-4 5-4 et "égalité" sur son engagement. Le Viennois venait surtout de dilapider trois balles de match, en commettant trois grosses erreurs en coup droit.
La subite arrivée de la pluie, conjuguée à la nervosité de Melzer, constitue un petit miracle pour Wawrinka. Alors qu'il avait eu plusieurs fois la main dans cette partie, le joueur de St-Barthélemy était clairement dominé par le Viennois en cette fin de rencontre.
Le match reprendra mercredi et Melzer n'aura besoin que de deux points (consécutifs) pour l'emporter. Reste à savoir comment les deux joueurs vont digérer cette interruption.
Pour mémoire, Wawrinka avait déjà connu une situation similaire (mais toutefois moins "extrême") lors du dernier Roland-Garros. En 8e de finale, il était mené 4-2 par Jo-Wilfried Tsonga au 5e set, avant que l'arbitre n'interrompe le match en raison de l'obscurité. Le lendemain, le joueur de St-Barthélemy était très bien reparti (4-4), mais il avait finalement perdu la rencontre.
Contre Melzer, Wawrinka semblait avoir fait le plus dur en survolant le troisième set. Las pour lui, il baissait de rythme dès l'entame de la quatrième manche face au triple vainqueur de Wimbledon (juniors en 1999, double en 2010 et double mixte en 2011). Le Vaudois ratait à nouveau son entame de set décisif (break "blanc" à 2-2), laissant l'Autrichien s'envoler vers une victoire qui lui semblait promise...

ATS