Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Ville de Winterthour réagit à la disparition de cinq adolescents, qui se seraient engagés dans la guerre aux côtés de l'Etat islamique. Le département de l'éducation fera bientôt appel à des spécialistes externes, qui savent déceler toute forme de radicalisation.

Avec l'aide de ces spécialistes, nous souhaitons contrer ce nouveau phénomène social, a indiqué lundi le chef du département de l'éducation et du sport, Stefan Fritschi à la télévision alémanique TeleZüri. Ils auront également pour tâche de former les enseignants de tous les niveaux à repérer les premiers signes d'une radicalisation.

Une jeune fille arrivant soudainement voilée en cours ou un jeune refusant de donner la main à son enseignante font par exemple partie des indices à observer. Les premiers cours pour les professeurs commenceront en septembre.

ATS