Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Wozniacki souffre de polyarthrite rhumatoïde

Caroline Wozniacki (WTA 3) souffre de polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune qui provoque une inflammation des articulations et de la fatigue.

La Danoise l'a révélé jeudi en conférence de presse après son élimination en phase de poules du Masters, tournoi dont elle était la tenante du titre. La lauréate du dernier Open d'Australie a souligné que cette maladie lui avait été diagnostiquée juste avant l'US Open. "C'était un choc au début. On a l'impression d'être une athlète en pleine forme, et soudain on doit vivre avec ça", a-t-elle expliqué.

Caroline Wozniacki a précisé qu'elle avait commencé à ressentir de la fatigue après le tournoi de Wimbledon, mi-juillet. Elle a raconté qu'elle avait même été incapable de lever ses bras au-dessus de sa tête un matin au réveil pendant le tournoi de Montréal, et que cela l'avait poussée à déclarer forfait pour Cincinnati.

"Il faut simplement que je reste positive. Ce n'est évidemment pas idéal comme situation. Mais il existe des traitements pour améliorer ma situation, ce qui est l'essentiel", a poursuivi la Danoise de 28 ans, qui se dit "fière" de la manière avec laquelle elle gère cette maladie. Et qui se dit aussi "heureuse que la saison soit terminée, car je peux maintenant prendre le temps de m'organiser pour apprendre à mieux gérer cela encore."

Caroline Wozniacki, qui prend notamment des médicaments, est persuadée que sa maladie n'aura pas de véritable impact sur sa carrière. Elle a certes obtenu des résultats décevants cet été, mais a prouvé il y a quelques semaines à Pékin qu'elle demeure extrêmement compétitive. "Avoir conquis le titre à Pékin a tant signifié à mes yeux. Cela m'a prouvé que rien ne pouvait m'atteindre", a glissé l'ex-no 1 mondial.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.