Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Victoria Azarenka, bloquée aux États-Unis pendant de longs mois pour se consacrer à la bataille judiciaire pour la garde de son fils, a confirmé son retour sur le circuit européen.

La Biélorusse, ancien no 1 à la WTA, disputera le tournoi de Madrid (5 - 12 mai).

"Les aventures de Leo et de sa maman commencent. Europe nous voici. Première escale à Madrid", a écit la joueuse de 28 ans, un message accompagné d'une photo avec son enfant.

Un juge avait interdit à l'enfant de quitter la Californie le temps de régler l'affaire, durée pendant laquelle l'actuelle 99e joueuse mondiale a délibérément mis sa carrière entre parenthèses pour ne pas diminuer ses chances dans la bataille judiciaire l'opposant à son ex-compagnon.

Ce sera seulement son troisième tournoi depuis juillet, après ceux d'Indian Wells (2e tour) et de Miami (demi-finales) en mars, et le premier hors des Etats-Unis depuis son élimination en huitièmes de finale du tournoi de Wimbledon en 2017.

La double championne de l'Open d'Australie (2012 et 2013) avait choisi de rester sur le sol américain pour régler ses affaires familiales. Devenue mère d'un petit garçon en décembre 2016, elle s'était séparée quelques mois plus tard du père de Leo et depuis, les deux parents se disputaient la garde de leur fils devant la justice américaine.

Lauréate de 20 titres, dont deux du Grand Chelem, Azarenka avait effectué un beau parcours à Miami, malgré son manque de compétition. Elle n'avait cédé qu'en demi-finale face à la lauréate de l'épreuve, l'Américaine Sloane Stephens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS