Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Bulat Chagaev continue de contre-attaquer à tout-va.
Vingt-quatre heures après avoir exigé la démission des dirigeants de la Swiss Football League (SFL), le président de Neuchâtel Xamax a réclamé un million de francs de dommages-intérêts à "L'Illustré", à la suite d'une série d'articles publiés sur son passé en Tchétchénie et sa gestion du club d'Axpo Super League.
Bulat Chagaev est représenté par l'avocat neuchâtelois Daniel Brodt, qui a déposé la procédure judiciaire devant le Tribunal d'arrondissement de Lausanne. Cette dernière est dirigée contre Ringier, éditeur du magazine ainsi que contre le rédacteur en chef Michel Jeanneret, a indiqué "L'Illustré" dans un communiqué.
"Nous sommes absolument sûrs de notre bon droit", assure Michel Jeanneret. Pour lui, la requête de Bulat Chagaev n'est "rien d'autre qu'une tentative d'intimidation pour museler le travail honnête et sérieux de nos journalistes d'investigation."
Une première audience de conciliation aura lieu le 17 janvier. Un jugement n'est pas attendu avant plusieurs mois, selon "L'Illustré".
Xamax a également annoncé qu'il reportait son assemblé générale extraordinaire de jeudi. Dans un communiqué, le club neuchâtelois a expliqué qu'il avait reçu "des réclamations de la part de certains actionnaires", qui ont souligné que la convocation avait été publiée trop tardivement et d'une manière non-conforme aux statuts.
Cette assemblée générale extraordinaire, qui doit désigner un nouvel organe de révision, devrait être reprogrammée le 24 janvier.

ATS