Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le vice-président et probable futur numéro un chinois Xi Jinping est arrivé jeudi en Californie pour une visite de 36 heures à dominante économique. Il s'agit de la dernière étape d'un voyage aux Etats-Unis commencé à Washington et poursuivi dans l'état rural de l'Iowa.

M. Xi est arrivé à la mi-journée à Los Angeles, où l'attendaient quelques dizaines de Chinois en costumes traditionnels brandissant de grands drapeaux.

Un peu plus loin, à la sortie du terminal, l'attendaient aussi une centaine de militants tibétains. Ils tenaient des drapeaux et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Le tibet brûle" ou "Chine, utilise le dialogue, pas les armes".

Accueilli notamment par le gouverneur de Californie Jerry Brown et le maire de Los Angeles Antonio Villaraigosa, M. Xi s'est rendu directement de l'aéroport au port de Los Angeles voisin, dont les échanges avec la Chine se chiffraient en 2011 à 133 milliards de dollars.

"J'ai appris que c'était un port vert, soucieux de l'environnement", a déclaré en chinois M. Xi aux journalistes qui l'accompagnaient. "C'est la direction que prend le développement économique, et c'est une très bonne chose", a-t-il ajouté.

Le voyage de M. Xi à Los Angeles est le premier d'un haut dignitaire chinois depuis 13 ans. La Californie y voit l'occasion de renforcer ses relations économiques avec le géant asiatique dans les industries du transport, du tourisme et du divertissement.

ATS