Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le repli des cours des matières premières conduit le groupe zougois Xstrata à procéder à 600 suppressions d'emplois en Australie. Pour la même raison, l'anglo-australien BHP Billiton a décidé d'arrêter la production dans une mine de charbon.

Xstrata Coal, la branche charbon de Xstrata, a annoncé lundi des suppressions d'emplois dans le cadre d'une mise sous revue de ses opérations en Australie, en raison de la baisse du prix du charbon, des coûts élevés et de la force de la devise australienne contre le dollar américain.

Mine à ciel ouvert

De son côté, BHP a indiqué que BHP Billiton-Mitsubishi Alliance (BMA) allait cesser sa production dans la mine à ciel ouvert Gregory, qui fait partie du complexe Gregory Crinum, dans le Queensland à partir du 10 octobre. Il va aussi passer en revue d'autres actifs.

"La production de Gregory à ciel ouvert n'était plus rentable dans l'environnement économique actuel de baisse des prix, de coûts élevés et d'un dollar australien fort", a souligné BMA, ajoutant que la mine souterraine, elle, continuerait à fonctionner.

Depuis plusieurs semaines, les grands groupes miniers multiplient les annonces sur le gel de grands projets de développement en Australie, en raison notamment du ralentissement de l'économie chinoise, un des très gros clients, qui mine la demande et les prix des matières premières.

Le boom minier a permis à l'Australie d'être le seul grand pays riche à échapper à la récession de 2008/09 et d'afficher des taux de croissance insolents, comparés à l'Europe et aux Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS