Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

SANAA - Un Jordanien, accusé de trafic d'organes, a été arrêté à Sanaa alors qu'il s'apprêtait à s'envoler pour l'Egypte. Il était accompagné de sept de "ses victimes" yéménites.
Ramzi Khalil Abdallah Farah était recherché pour une affaire de trafic d'organes au Yémen où il recrutait des donneurs de reins. Agés de 20 à 45 ans, les sept Yéménites arrêtés devaient se rendre en Egypte pour vendre leurs reins après en avoir été persuadés par le trafiquant jordanien, qui leur a fait une avance sur le montant convenu.
D'autres présumés trafiquants d'organes ont été arrêtés auparavant au Yémen, l'un des pays les plus pauvres du monde.
L'Egypte, où chaque année des centaines de personnes vendent leurs organes pour acheter de la nourriture ou régler une dette, est une région centrale pour le trafic d'organes, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS