Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conflit s'enlise au Yémen où une épidémie de choléra sévit (archives)

KEYSTONE/EPA/YAHYA ARHAB

(sda-ats)

Douze civils ont trouvé la mort près de la capitale yéménite Sanaa lors d'un raid aérien imputé à la coalition sous commandement saoudien, ont indiqué dimanche des responsables locaux, des habitants et une agence rebelle. Quatre enfants figurent parmi les victimes.

Un responsable local a déclaré qu'un véhicule transportant les douze civils avait été touché par une frappe aérienne samedi à Harib Al-Qaramish, district de la province de Marib, à environ 70 km au nord-est de Sanaa.

La zone est aux mains des rebelles Houthis pro-iraniens qui contrôlent également la capitale Sanaa et le nord du Yémen depuis trois ans. L'agence rebelle Saba a aussi fait état de cette attaque, précisant que le véhicule avait été détruit et tous ses occupants tués.

Crise humanitaire

La coalition arabe sous commandement saoudien intervient au Yémen en soutien aux forces progouvernementales regroupées dans le sud. Elle a été régulièrement critiquée en Occident pour des "bavures" à répétition ayant fait des victimes civiles lors de frappes aériennes.

Depuis l'intervention de la coalition arabe en mars 2015, le conflit au Yémen a fait quelque 8400 morts et 48'000 blessés, dont de nombreux civils. Il a aussi provoqué une grave crise humanitaire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS