Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La coalition et l'Arabie saoudite sont régulièrement accusées de "bavures" contre des civils et notamment contre des enfants au Yémen (photo symbolique).

Keystone/EPA/YAHYA ARHAB

(sda-ats)

La coalition arabe qui intervient au Yémen en soutien au président de ce pays a ouvert une enquête "indépendante" après des informations sur un bombardement mené par ses avions contre un hôpital. Selon Médecins sans frontières (MSF), le bilan est de onze morts.

D'après MSF, une vingtaine de personnes ont également été blessées dans ces raids menés lundi contre un hôpital dans la province rebelle de Hajja (nord). L'ONG, qui intervient dans l'établissement, a annoncé qu'un membre de son personnel avait été tué dans les frappes. Les Etats-Unis, alliés de l'Arabie saoudite à la tête de cette coalition, et Amnesty International ont tous deux condamné l'attaque.

Ces frappes intervenaient 48 heures après des raids sur une école dans la province de Saada, une autre région du Nord aux mains des rebelles, qui ont tué dix enfants selon MSF.

Précédentes "bavures"

Une équipe d'investigation de la coalition est "au courant des informations sur un raid aérien contre un hôpital à Hajja (...) et a de toute urgence lancé une enquête indépendante", a annoncé tard lundi l'équipe d'évaluation des incidents qui regroupe des enquêteurs membres des pays de cette coalition arabe.

Après avoir obtenu "plus d'informations de la part de MSF", l'équipe annoncera ses conclusions, a-t-elle ajouté dans un communiqué relayé par l'agence de presse officielle saoudienne (SPA).

La coalition et l'Arabie saoudite sont régulièrement accusées de "bavures" contre des civils et notamment contre des enfants. Lundi, la coalition arabe avait déjà annoncé l'ouverture d'une enquête sur le bombardement contre l'école dans la province de Saada. Mais elle a nié avoir ciblé l'école, affirmant que ses avions avaient visé un centre d'entraînement où les rebelles entraînaient des enfants au combat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS