Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée yéménite a repoussé dans la nuit de mercredi à jeudi une attaque d'Al-Qaïda dans le sud du pays. Trente-cinq combattants extrémistes ont été tués, a affirmé une source militaire. Une source médicale a pour sa part indiqué que deux soldats avaient péri.

A Zinjibar, capitale de la province d'Abyane, l'armée a continué à progresser, prenant le contrôle de bâtiments proches de la ville qui est aux mains d'Al-Qaïda depuis près d'un an.

Les forces yéménites ont lancé des opérations le 12 mai pour tenter de reprendre des positions aux mains d'Al-Qaïda. Depuis cette date, l'offensive a fait 299 morts, selon un bilan de l'AFP: 215 combattants d'Al-Qaïda, 49 soldats, 18 supplétifs de l'armée et 17 civils.

ATS