Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sanaa - Les rebelles chiites du Yémen ont conquis une position militaire stratégique et capturé 70 soldats dans le nord du pays, théâtre de combats qui les opposent depuis plus d'une semaine à une tribu soutenue par l'armée. Ces combats ont été à l'origine de dizaines de morts.
"Les (rebelles) houthis ont pris le contrôle de la position militaire d'Al-Zaala et capturé tous les soldats qui s'y trouvaient", a précisé un dignitaire tribal qui a requis l'anonymat.
Une source militaire dans la région a estimé à 70 le nombre des soldats. Selon la source tribale, ces événements ont eu lieu après d'"intenses combats" dans la matinée entre les rebelles et la tribu des Ben Aziz autour de la position d'Al-Zaala, à Al-Amichiya.
Le porte-parole des rebelles, Mohammad Abdessalam, a confirmé la chute d'Al-Zaala, précisant que "cette position avait été évacuée par les seigneurs de la guerre, pour la plupart des officiers de l'armée".
Désormais, "la situation est calme" dans la région, a-t-il ajouté, indiquant que l'évacuation d'Al-Zaala était une demande de la rébellion "pour un arrêt des combats".
Une trêve dans les combats en cours depuis le 18 juillet s'était effondrée dimanche en raison d'un différend portant sur le contrôle de la position d'Al-Zaala.
C'est un point stratégique car il contrôle Al-Amichiya et les zones avoisinantes ainsi que l'axe routier entre Sanaa et Saada, principal fief de la rébellion.
Au moins 68 personnes ont été tuées dans les combats depuis leur déclenchement le 18 juillet, selon un bilan provisoire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS