Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des inconnus ont ouvert le feu samedi à Sanaa sur des chiites zaïdites lors d'un rassemblement de commémoration de l'Achoura. L'attaque a fait trois morts et 10 blessés, selon un responsable de la sécurité et des témoins.

Des milliers de zaïdites, une minorité yéménite qui a combattu pendant des années les troupes de l'ancien président Ali Abdallah Saleh dans le nord du pays, avaient participé pour la première fois à Sanaa à un rassemblement public à l'occasion du deuil de l'Achoura, le plus important du calendrier chiite.

Il s'agissait de la première célébration de l'Achoura depuis le départ en février de M. Saleh, remplacé par son vice-président Abd Rabbo Mansour Hadi dans le cadre d'un plan de sortie de crise défendu par les monarchies du Golfe après un an d'une révolte parfois sanglante.

Le zaïdisme est une branche du chiisme dont la plupart des adeptes résident au Yémen, où ils sont minoritaires dans un pays à majorité sunnite. Depuis quelques années, les zaïdites ont commencé à exprimer des revendications politiques sous la conduite de leur chef Abdel Malek al-Houthi.

Les "Houthis", qui avaient signé en février 2010 une trêve avec le gouvernement central après six ans d'une rébellion ayant fait des milliers de morts, ont participé au soulèvement de 2011. De fréquents affrontement les ont depuis opposés à des radicaux sunnites, faisant des dizaines de morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS