Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La 25e journée de la Super League s'avérera sans doute comme la plus importante de la saison. Elle a vu les Young Boys faire un pas de plus vers le titre et le FC Sion abandonner la "lanterne rouge".

Au Stade de Suisse, les Young Boys se sont imposés 3-1 devant les Grasshoppers sur une frappe au ras du poteau de Roger Assalé, sur un penalty de Guillaume Hoarau et sur une volée fantastique de Djibril Sow. Cette dix-huitième victoire de l'exercice des Bernois coïncide avec le sixième revers des Rhénans. Quatre jours après son succès pour l'honneur face à Manchester City, le FC Bâle est tombé à Lucerne (1-0), sur une réussite du Géorgien Valeriane Gvilia juste après le repos. Les Rhénans avaient pourtant assuré qu'ils ne pouvaient plus perdre le moindre point cette saison s'ils évoluaient dans le même registre qu'à l'Etihad Stadium de Manchester...

Même si les Rhénans peuvent encore remporter 39 points d'ici la fin du championnat, la messe semble dite. Les Young Boys possèdent aujourd'hui 17 points d'avance sur le FC Bâle qui compte toutefois deux matches en retard, contre Lausanne et le FC Zurich. On voit mal comment les Young Boys pourraient laisser échapper ce titre derrière lequel ils courent depuis... trente-deux ans et que le FC Bâle détient depuis 2010.

Journée magnifique pour les Young Boys, mais journée aussi merveilleuse pour le FC Sion. Au lendemain de la soirée "Choucroute" qui rapportera plus d'un million de francs dans les caisses du club, le FC Sion s'est imposé 7-2 devant Thoune. A la faveur de ce succès, les Valaisans se hissent à la neuvième place du classement, à égalité de points avec leurs adversaires du jour, mais au bénéficie d'une meilleure différence de buts (-9 contre -14). Ils ne se retrouvent, aussi, qu'à deux longueurs d'un Lausanne-Sport complètement dépassé samedi à la Pontaise devant Saint-Gall (1-4).

Le succès du FC Sion porte la griffe de Carlitos, impliqué dans les trois premiers buts de son équipe, et du duo brésilien formé d'Adryan et de Cunha. Trois hommes qui étaient à la "cave" sous l'ère Gabri et qui donnent littéralement un nouveau souffle à leur équipe: celui si doux d'une remontada qui semblait et semble encore pour beaucoup comme alléatoire.

Battu pour une cinquième fois de rang cette année après leur victoire devant le FC Zurich au Letzigrund lors de la reprise, le FC Thoune n'est jamais apparu aussi vulnérable depuis son retour au sein de l'élite en 2010. A Tourbillon, l'entraîneur Marc Schneider fustigera sans doute l'arbitrage - favorable il est vrai aux Valaisans - pour expliquer cette déroute. Mais l'ancien latéral sait parfaitement qu'il va dans le mur avec une défense aussi faible. Brillant dans la cage du FC Schaffhouse l'automne dernier en Challenge League, Djordje Nikolic ne fut guère heureux dimanche. La question est de savoir si le joueur prêté par le FC Bâle possède à 20 ans les nerfs pour être le dernier rempart d'une formation désormais dernière de son championnat.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS