Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un match à trois. Enfin! Après six années d'une domination presque écrasante, le FC Bâle ne part plus avec une longueur d'avance à l'aube de cette saison 2015/2016 de Super League.

Orphelin de Fabian Schär, de Fabian Frei et de Marco Streller, le FCB du nouvel entraîneur Urs Fischer devra vraiment suer pour réussir la passe de sept. Les Rhénans, qui misent en attaque sur deux des plus belles promesses du football suisse (Breel Embolo et Albian Ajeti), se heurteront tout au long de la saison à une opposition de grande qualité. Les Young Boys et le FC Sion - qui commence sa saison samedi à 17h45 à Lucerne - sont en effet parfaitement armés pour mettre un terme à leur hégémonie.

A Berne, la fortune des frères Andy et Hansueli Rihs a permis au directeur sportif Fredy Bickel et à l'entraîneur Uli Forte de bâtir une très belle équipe qui s'est enrichie cet été de deux renforts venus de Benfica, Loris Benito et Miralem Sulejmani. Emmenés par un remarquable Guillaume Hoarau, les Young Boys rêvent de briser une longue période d'insuccès. Leur dernier titre remonte à 1986, leur dernière victoire en Coupe à 1987...

A Sion aussi, on ne regarde pas à la dépense. Comme les frères Rihs, Christian Constantin bénéficie d'une surface financière qui ne le contraint pas de vendre avant d'acheter. Qui lui autorise le rêve de faire rentrer au pays un joueur de la trempe de Blerim Dzemaili. Qui lui offre surtout la possibilité de doubler parfaitement tous les postes. La treizième victoire en Coupe de Suisse a fait naître les plus grandes ambitions. Cet été, le président a réussi à prolonger le contrat de Reto Ziegler et, surtout, a su fermer la porte à un transfert de ses deux joyaux, Edmilson Fernandes et Moussa Konaté.

"Une équipe qui s'impose 3-0 devant le FC Bâle à Bâle en finale de la Coupe de Suisse, qui bat 6-2 les Young Boys à Tourbillon et qui gagne deux fois 1-0 au Letzigrund devant le FC Zurich possède tout de même un certain potentiel, non?", s'interroge Didier Tholot. Maintenant, ce groupe doit encore acquérir une plus grande régularité. Une régularité qui doit lui permettre d'être performant contre les petites équipes".

La lutte contre la relégation devrait concerner trois équipes: le FC Thoune qui a perdu son entraîneur Urs Fischer et son buteur Berat Sadik, le FC Vaduz qui n'a dû son maintien qu'à la faiblesse du FC Aarau, et le FC Lugano. Néo-promu, les Tessinois seront dirigés par l'un des entraîneurs les plus mythiques du Calcio, le Tchèque Zdenek Zeman qui va découvrir une terre inconnue à 68 ans.

ATS