Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Young Boys a fait un pas de plus vers son premier titre de champion depuis 32 ans. Les Bernois ont partagé l'enjeu avec Bâle (2-2) dans le choc au sommet de la 27e journée de Super League

Ils maintiennent ainsi une avance de 16 points sur leur adversaire du jour, à 9 matches de la fin.

Dans un Stade de Suisse plein comme un oeuf de Pâques, les Bernois n'ont certes pas enquillé une neuvième victoire d'affilée en Championnat. Mais leur nul a valeur de succès. Car ils sont passés à un cheveu de la défaite à deux reprises dans les vingt dernières minutes. A chaque fois, Valentin Stocker, méconnaissable, a vendangé la formidable occasion qui se présentait à lui. Notamment à la 82e, quand le Bâlois s'est emmêlé les pinceaux devant le gardien Wölfli pour "ajuster" poussivement le poteau, avant que von Bergen ne parvienne à dégager.

Mais YB a beaucoup de mérite aussi. Décomplexés, les hommes d'Adi Hütter ont offert un très beau spectacle et marqué un superbe premier but sur un retourné de Hoarau (24e) - son 9e but en 2018! -, à la suite d'un beau déboulé d'Assalé.

Taulant Xhaka égalisait à la 39e pour Bâle d'un missile dans la lucarne, avant de cueillir à froid les Young Boys juste après la pause. Suchy pouvait donner l'avantage aux Rhénans à la suite d'un centre de Zuffi, pour son premier but de la saison. Les Young Boys revenaient à hauteur dix minutes plus tard grâce à Fassnacht (2-2), à la suite d'un splendide effort suivi d'un centre en retrait parfait d'Assalé.

En toute fin de partie, YB était au bord de mettre Bâle KO, mais les hommes de Wicky avaient suffisamment d'orgueil pour ne pas quitter Berne battus. L'honneur est sauf, mais le trophée de champion risque bien de leur échapper cette fois, pour la première fois depuis 2010.

Lausanne respire

Lausanne a signé une forme d'exploit en battant Lugano 2-1 à La Pontaise en étant réduit à dix après l'expulsion de Maccoppi (55e). L'Argentin Zarate a donné le but de la victoire aux Vaudois à la 66e en profitant d'une reprise... ratée de son coéquipier Rapp, qui s'est transformée en assist. Enzo Zidane avait ouvert le score pour le LS en début de match, avant l'égalisation de Carlinhos pour Lugano. Lausanne s'en sortait bien avec la parité à la pause: l'équipe avait marqué pour son seul et unique tir au but de la mi-temps, contre 9 tirs à Lugano.

C'est la première victoire depuis la reprise pour les hommes de Celestini, et la cinquième défaite d'affilée pour Lugano.

Lucerne a fait une excellente opération dans la course à l'Europa League. Les hommes de Gerardo Seoane ont dominé St-Gall 3-1, en faisant preuve d'un redoutable sang-froid. Les St-Gallos restaient sur cinq succès d'affilée, mais ils ont sombré en Suisse centrale face à une équipe désormais invaincue depuis huit rencontres. Lucerne était pourtant privé de Schürpf, son meilleur buteur des dernières semaines. Il a été très bien remplacé par Vargas, auteur du 3-0 juste avant la pause, suite à un caviar de Lustenberger. Juric avait ouvert la marque à la 21e et Schneuwly inscrit le 2-0 à la 29e. Toko a réduit la marque à la 90e pour St-Gall.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS