Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le champion de Suisse Young Boys a réussi un réel exploit en match retour du barrage de la Ligue des champions. Menés 1-0, les Bernois se sont imposés 2-1 sur la pelouse du Dinamo Zagreb (aller 1-1).

Les joueurs de la capitale participeront donc à la grande fête du football européen dès la mi-septembre avec une première participation à la phase de groupes de la Ligue des champions. C'est aussi des recettes estimées à 30 millions de francs qui tomberont dans l'escarcelle du club bernois. Ce dernier connaîtra ses adversaires ce jeudi lors du tirage au sort effectué à Monaco (18.00).

Pourtant, tout avait mal commencé pour les Bernois. La prestation des champions de Suisse pour un match si capital avait été terriblement décevante en première mi-temps. Le jeu des "jaune et noir", si flamboyant sur les pelouses helvétiques, était complètement inhibé au Stade Maksimir. Entre une ligne d'attaque complètement défaillante où Guillaume Hoarau subissait la loi de l'ancien Stéphanois Théophile-Catherine et un milieu de terrain mangé par son vis-à-vis, la tâche des joueurs de la capitale s'apparentait à une mission impossible.

D'autant que les hommes de l'entraîneur Gerardo Seoane avaient concédé l'ouverture du score dès la 7e minute. Sur une balle venue de la gauche, Steve Von Bergen était un peu court dans le marquage sur Olmo. Ce dernier pouvait centrer dans les 5 mètres. Wütrich ratait son dégagement et servait le Suisse Izet Hajrovic qui ne manquait pas la cible.

Réaction vigoureuse

Les Young Boys ont heureusement réagi vigoureusement dès le début de la seconde mi-temps après 45 minutes consternantes. Ils se montraient enfin conquérants dans les duels. Mais leur élan était freiné par un ultime coup du sort. Sulejmani était touché à la face involontairement par Stojanovic (51e) en retombant. Le Serbe était évacué sur une civière après une longue interruption. Seoane était alors obligé de faire entrer plus tôt que prévu Roger Assalé, qui avait repris la compétition samedi contre Neuchâtel Xamax.

Ce fut un mal pour un bien. Un choix que le coach bernois n'allait pas regretter puisque l'Ivoirien se mettait rapidement en évidence. Il mystifiait Leovac qui n'avait d'autre solution que de le retenir par le bras dans les 16 mètres. L'arbitre dictait un penalty, qui redonnait des couleurs à Hoarau et aux Young Boys (64e). L'ancien attaquant de PSG se relançait complètement avec un doublé deux minutes plus tard sur un service de la tête de Wütrich, bien malheureux en début de partie.

Les Bernois ont alors cadenassé le jeu. Le Dinamo, à l'image de ses deux Suisses Hajrovic et Gavranovic, a perdu de sa superbe. Brillant à l'aller, Orsic sortait avant la fin du match. La rencontre avait basculé du côté des Young Boys. Le dynamisme de Mbabu, le réveil de Hoarau et l'entrée d'Assalé ont permis au dominateur de la Super League d'écrire une des plus belles pages de son histoire.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS