Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Yverdon: l'accusée dit ne pas se souvenir d'avoir poignardé son ami

Yverdon-les-Bains - Le procès d'une femme s'est ouvert ce lundi devant le Tribunal d'arrondissement d'Yverdon. Agée de 54 ans, elle est accusée d'avoir tué son ami d'un coup de couteau en juillet 2009 à Combremont-le-Petit (VD). Elle affirme ne pas se souvenir d'avoir commis le geste fatal.
Selon l'ordonnance de renvoi, la femme a plongé un couteau de cuisine dans le coeur de l'homme avec lequel elle s'était disputée. Aspergée d'eau dans son lit par son ami âgé de 45 ans, elle serait descendue dans la maison et l'aurait tué parce qu'elle en avait "marre" et voulait que "ça s'arrête".
Après quelques mois de vie heureuse, le couple se disputait régulièrement et a sombré dans l'alcool. Le jour du drame, l'accusée reconnaît avoir abusé une nouvelle fois de rhum et de Coca et s'être couchée dans un état d'ivresse avancé.
Coup violent
Aujourd'hui l'accusée dit sa tristesse devant ce qui est arrivé, reconnaît que les preuves sont contre elle. Elle maintient en revanche n'avoir aucune idée de ce qui s'est réellement passé du moment où elle a reçu les jets d'eau jusqu'à l'instant où elle a signalé que son ami était par terre et ne bougeait plus.
Durant toute la journée, les témoins se sont succédé afin que la cour puisse cerner la personnalité de l'accusée comme celle de la victime. Des enfances difficiles pour l'un comme pour l'autre avec des querelles et des problèmes multiples. Si l'homme s'est senti mis à l'écart par ses parents qui préféraient son frère, la femme née en Belgique a dû subir la violence paternelle.
Un homme sous pression
L'homme pouvait être violent verbalement ou se taire et disparaître pendant des jours quand il était contrarié. Son épouse l'aurait traité "comme un petit chien", "mis sous pression" jusqu'à ce qu'il décide de la quitter. L'accusée a décidé de son côté "d'aller voir ailleurs" après 27 ans de mariage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.