Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Yverdon-les-Bains: "oui" à une route de contournement

Les Yverdonnois auront leur route de contournement. Ils ont accepté dimanche par 61,2% des voix l'initiative "Stop aux bouchons" lancée par le PLR et soutenue par l'ensemble de la droite.

Ce tronçon routier limité à 50 km/h reliera les sorties sud et ouest de l'autoroute A5. Il vise à supprimer les bouchons qui se forment aux heures de pointe à l'entrée de la ville, et à faciliter l'accès à certains quartiers. Ce verdict est un échec pour la municipalité de gauche, qui combattait ce texte.

A Zurich, le Kunsthaus sera agrandi. Les citoyens de la ville ont approuvé à 53,88% une contribution de 88 millions de francs pour la construction d'une imposante annexe dessinée par l'architecte David Chipperfield. Le nouveau bâtiment, devisé à 206 millions, ouvrira ses portes en 2017.

Au niveau du canton, les zurichois refusent d'introduire des classes communes pour les élèves d'école enfantine et de première primaire, rejetant la mise en oeuvre d'une initiative pourtant acceptée en 2010.

Ni la version contraignante introduisant le "cycle élémentaire" dans tout le canton, ni la version allégée, présentée sous forme de contre-projet, qui laisse les communes libres de l'introduire ou non n'a trouvé grâce auprès des votants. Ils ont balayé la première avec 71,29% et refusé la seconde avec 54,79% des voix.

Taxe touristique unifiée balayée

Les Grisons, après le Valais et Uri, échouent dans leur tentative d'introduire une taxe touristique harmonisée. Les citoyens du canton ont balayé par 65,45% des voix le projet des autorités qui visait à faire participer toutes les entreprises du canton au financement des infrastructures touristiques.

Dans le canton de Schaffhouse, les cabinets médicaux situés en ville pourront désormais vendre des médicaments comme les médecins de la campagne. Une écrasante majorité de 88,62% des votants a accepté de modifier la loi en ce sens dans le cadre d'une adaptation au droit fédéral.

A Bâle-Campagne, 56,48% des votants ont décidé de réduire le nombre maximum d'élèves par classe primaire et secondaire de 26 à 24, en approuvant un contre-projet des autorités. Le canton de Lucerne soutiendra quant à lui les fusions entre communes du canton par un fonds de 20 millions de francs: 60,48% des votants ont approuvé une modification de loi en ce sens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.