Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une centaine de pompiers, sapeurs, secouristes et policiers ont été engagés après l'explosion suivie d'un incendie à l'usine Leclanché.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Un explosion suivie d'un incendie s'est produite lundi à midi à l'usine Leclanché à Yverdon (VD). L’entier du personnel a été évacué, ainsi que les occupants d’une école privée et d’une société jouxtant le bâtiment. Treize personnes ont été conduites à l'hôpital.

La déflagration s'est produite vers 11h35 dans l'entreprise fabriquant des batteries industrielles, a précisé la police vaudoise en soirée dans un communiqué. Une cinquantaine de personnes, adultes et enfants, ont fait l’objet d’une prise en charge sanitaire et de contrôles médicaux.

Treize ont été acheminées pour des contrôles dans les hôpitaux de Payerne et Yverdon-les-Bains, dont un sapeur-pompier qui a dû être hospitalisé suite à une électrocution lors de l’intervention.

Perturbations

Bien que rapidement sous contrôle, le sinistre occupait toujours les sapeurs-pompiers en fin d’après-midi. L’intervention devait se prolonger dans la soirée, tout comme les perturbations qui y sont liées.

L'explosion a nécessité l'engagement d'un important dispositif de secours. Au total, une centaine d'intervenants ont été mobilisés. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'explosion. Dans un communiqué, l'entreprise Leclanché explique que le feu a pris dans le hall, dans le système de batteries d'un tiers. La production pourra reprendre entièrement dans quelques jours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS