Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Boxe - Yves Studer (29 ans) a annoncé sa retraite sportive avec effet immédiat. C'est un coup dur pour la boxe suisse, dont il était le meilleur représentant depuis plusieurs années.
Le Fribourgeois a pris cette décision notamment en raison d'une blessure à un coude. Il s'est soumis à une opération à fin janvier, mais les douleurs n'ont pas disparu pour autant. Une nouvelle intervention au bras droit devra être faite. Un retour sur les rings n'était dès lors pas envisageable avant la fin de l'année.
"La blessure est un élément déclencheur, mais pas la principale de ma retraite", a déclaré Studer. Le poids moyen ressent une grosse frustration après l'annulation des négociations pour obtenir un combat pour le titre mondial contre l'Australien Danny Geale. Le Suisse avait pour ultime ambition de tenter sa chance au plus niveau dans l'une des quatre principales Fédérations (WBA, WBC, IBF ou WBO).
Le Fribourgeois a expliqué aussi que sa décision était mûrement réfléchie. "Je suis fatigué, épuisé. Je sens que mon corps a besoin de repos après les charges de travail des dernières années." Daniel Hartmann, manager d'Yves Studer, s'est dit consterné par la décision, tout en la comprenant. "Yves fera partie des très grands boxeurs suisses de l'histoire", a-t-il dit.
Yves Studer prend sa retraite invaincu. En 29 combats professionnels, son palmarès compte 27 victoires (6 avant la limite) et deux nuls. Il a conquis trois ceintures, dont le titre mondial IBC, une Fédération mineure.

ATS