Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zalando a vu la croissance de ses ventes ralentir plus que prévu au premier trimestre. Mais le numéro un européen de la mode en ligne constate depuis Pâques une amélioration qui lui permet de confirmer ses objectifs pour l'ensemble de l'année.

Le groupe allemand a dit mardi attendre un chiffre d'affaires compris entre 788 et 801 millions d'euros pour les trois premiers mois de l'année, soit une croissance de l'ordre de 22,5% à 24,5% contre 28,5% au premier trimestre 2015. Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre d'affaires de 822 millions d'euros.

D'autres groupes de prêt-à-porter comme H&M et Next ont aussi fait état d'un premier trimestre plus difficile cette année du fait des fêtes de Pâques qui sont tombées en mars et d'une arrivée tardive du printemps, même si le britannique Asos, le concurrent le plus proche de Zalando, continue d'afficher une forte croissance.

Zalando a estimé que son résultat ajusté avant intérêts et impôts (EBIT) serait compris entre 12 et 28 millions d'euros au premier trimestre, à comparer à un consensus de 21,6 millions.

Le groupe, qui publiera le 12 mai ses résultats définitifs de la période, maintient pour l'ensemble de 2016 sa prévision d'une croissance du chiffre d'affaires vers le haut d'une fourchette de 20 à 25%, avec une marge opérationnelle ajustée comprise entre 3,0% et 4,5%.

Créé à Berlin en 2008, Zalando propose plus de 1500 marques de vêtements et d'accessoires à ses clients répartis dans une quinzaine de pays européens, dont la Suisse.

ATS