Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La restructuration s'accompagne d'un plan social pour les personnes licenciées, a promis la société argovienne (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Le spécialiste du chauffage et de la climatisation Zehnder a terminé le processus de consultation concernant la délocalisation de la Suisse vers la France d'une partie de la production.

A l'issue de la procédure, la société argovienne supprimera 35 postes sur le site de Gränichen, au lieu des 40 prévus initialement, a-t-elle annoncé mardi.

La relocalisation en France de la production des produits destinés au marché britannique permettra d'optimiser les coûts. Elle remédiera également à l'utilisation actuellement insatisfaisante des facilités de production pour les radiateurs en Europe, précise le communiqué.

Plan social

La restructuration s'accompagne d'un plan social pour les employés concernés par les licenciements. Grâce à des dispositifs de préretraite et de transferts en interne et en externe, leur nombre sera "largement inférieur à 35". La réduction des effectifs sera terminée d'ici le début de l'année prochaine, projette l'entreprise.

Les coûts du plan social sont entièrement couverts par les provisions réalisées pour la restructuration. Un impact positif sur le résultat opérationnel est escompté dès 2019.

Fin mai, le groupe a annoncé son intention de transférer une partie de la production du site de Gränichen en Suisse vers celui de Vaux-Andigny, dans le nord de la France. Gränichen restera le siège social et conservera un rôle central pour les activités de recherche et de développement. Il continuera de fabriquer des radiateurs sur mesure pour la Suisse et certains marchés étrangers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS