Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Du thé noir avant décaféination. Le nouveau procédé n'utilise aucun produit chimique.

ZHAW

(sda-ats)

Du thé sans caféine mais qui a quand même le goût de thé: des chercheurs de la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW) ont développé un procédé doux agissant de manière ciblée et qui ménage les autres constituants.

La caféine - aussi appelée théine bien qu'il s'agisse de la même molécule - est actuellement ôtée dans les variantes de thé décaféiné à l'aide de solvants chimiques. Ceux-ci sont ensuite éliminés et le processus est sans danger pour la santé, mais une équipe de la ZHAW a voulu tester un procédé naturel.

La méthode n'utilise que de l'eau pour produire un extrait du thé, a indiqué la haute école dans un communiqué. La caféine est ensuite enlevée à l'aide d'un charbon actif spécifique. Le résultat de ce processus, soit une infusion saturée moins la caféine, sert au final de solvant naturel pour décaféiner le thé.

Trouver le charbon actif optimal et les conditions adéquates, de même que développer un prototype d'installation a représenté sept ans de travaux dans le cadre de deux projets soutenus par la Confédération, a indiqué à l'ats Carlo Weber, l'un des chercheurs impliqués. Il s'agissait également de préserver les substances bonnes pour la santé comme les polyphénols ou la théanine.

Le produit final a été analysé en laboratoire et testé quant à ses qualités gustatives par le partenaire du projet, la société fribourgeoise Infré SA, spécialisée dans le thé décaféiné. Avec de bons résultats, selon M. Weber. Un brevet a été déposé. En outre, la caféine extraite peut être réutilisée, par exemple pour des boissons énergétiques, ce qui contribue à l'économicité du projet.

Encore du travail

Jusqu'à une application industrielle, il reste toutefois du travail. "Le thé présente une extrême variété et nous voulons que le procédé soit applicable au plus grand nombre possible de sortes; pour certaines, nous nous en sortons très bien, pour d'autres, nous travaillons encore à des améliorations", poursuit M. Weber.

Il existait déjà des méthodes naturelles de décaféination du thé, par exemple avec du dioxyde de carbone supercritique ou le solvant naturel acétate d'éthyle. Elles requièrent cependant beaucoup d'énergie et la qualité du produit fini n'est pas toujours au rendez-vous.

Le thé noir et le thé vert contiennent entre 2% et 4% de caféine, le café environ 1%. Après l'eau minérale, le thé est la boisson la plus consommée dans le monde. La part de marché du thé décaféiné est de 1%, voire 6% en Grande-Bretagne, indique encore la ZHAW.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS