Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Il n'y a pas de secret, il y a une envie. Ce que nous avons fait, personne ne l'a fait", a plaidé l'entraîneur du Real Zinédine Zidane samedi soir après la victoire du Real en Ligue des champions.

Il était sommé de donner la recette de son succès en Ligue des champions qu'il vient de remporter pour la troisième fois consécutive, une première pour un entraîneur.

Q: Quel est le but le plus beau, entre le votre en finale de la Ligue des champions 2002, celui de Cristiano Ronaldo contre la Juventus Turin en quarts de finale, ou celui de Gareth Bale lors de cette finale?

R: "On ne peut pas dire lequel est le meilleur, lequel est le moins beau. Ce sont trois buts qui ont contribué à l'histoire de ce club. C'est le dernier qui est le plus important, donc, disons que c'est celui de Gareth!"

Q: Etes-vous déçu par les déclarations de Cristiano Ronaldo, qui a dit samedi: "c'était bien de jouer dans ce club"?

R: "Cela ne me dérange pas. Je ne pense pas à ça pour le moment, je ne pense qu'à ce que nous avons accompli, le match que nous avons réalisé. En tout cas, si vous me demandez, Cristiano doit absolument rester. (...) Il fait partie du Real Madrid, il n'y a pas de mots pour décrire ce qu'il a accompli et pour moi, il doit rester."

Q: Si on vous avait dit en début de saison que vous ne gagneriez pas la Liga, mais bien la Champions League, auriez-vous signé?

R: "Je n'aurais pas signé. Vous savez qu'au début de chaque saison, nous voulons toujours tout gagner. On ne peut pas se satisfaire de ce qu'on a fait en Liga, dans la Copa."

Q: C'est votre troisième Ligue des champions d'affilée. Quel est votre secret?

R: "Il n'y a pas de secret. Il y a beaucoup de travail. Beaucoup de talent, vous savez qu'il y a toujours beaucoup de talents. Mais derrière, il y a beaucoup de travail. Cette équipe a envie de gagner, et elle l'a démontré aujourd'hui. Le plus difficile, c'était d'arriver en finale. On a battu le PSG, la Juventus, le Bayern et en finale, Liverpool. Il n'y a pas de secret, il y a une envie. Ce que nous avons fait, personne ne l'a fait."

Q: Comprenez-vous la déception de Gareth Bale, qui était remplaçant au coup d'envoi?

R: "Tout le monde pense ainsi, je le comprends. Mais à la fin, il y a une composition d'équipe, et on ne va plus la changer. J'essaie, comme à chaque fois, de faire la meilleure composition pour l'équipe. C'est vrai que des fois, on mérite d'y être, mais il y a les décisions de l'entraîneur. Il a gagné comme tout le monde et il a fait la différence avec ses buts. Mais c'est normal qu'il veuille jouer davantage."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS