Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Harare - La police zimbabwéenne a annoncé l'arrestation d'une mère de famille soupçonnée d'avoir tué son bébé pour vendre son oreille à un guérisseur traditionnel. "Elle l'a vendue pour vingt dollars, mais n'a reçu que dix dollars, l'acompte était dû plus tard", a précisé la police.
Cette femme "a étranglé son fils de 18 mois et coupé son oreille gauche, qu'elle a vendue à un guérisseur connu au Mozambique pour son implication dans des meurtres rituels", a déclaré un porte-parole de la police nationale.
La femme a été arrêtée et placée en détention. L'enquête se poursuit au Mozambique pour arrêter l'acheteur, selon le porte-parole. Celui-ci faisait déjà l'objet de poursuites dans son pays.
Arrêté après la découverte de onze crânes humains dans sa maison, il s'était enfui après avoir été remis en liberté sans caution.
Les meurtres rituels, qui ne sont pas fréquents au Zimbabwe, se fondent sur la croyance que des potions réalisées avec des parties du corps humain peuvent porter chance.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS