Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pylônes électriques font partie des pièces d'acier qui nécessitent du zingage à chaud (photo symbolique).

KEYSTONE/DOMINIC FAVRE

(sda-ats)

La Commission de la concurrence (COMCO) a clôturé son enquête concernant des accords sur les prix dans le marché de la zinguerie par un accord à l'amiable. Les contrevenants devront s'acquitter des sanctions d'un montant total d'environ 8 millions de francs.

La COMCO est parvenue à la conclusion que neuf zingueurs de Suisse alémanique et de la partie francophone du Valais avaient conclu de manière régulière des accords sur les prix entre 2004 et le début 2016, a-t-elle indiqué vendredi. Ces entreprises s'accordaient sur certains suppléments facturés aux clients ainsi que sur les prix minimaux à tenir.

De plus, les entreprises ont décidé à plusieurs reprises collectivement des augmentations de prix. Ces accords eurent lieu lors de différentes séances de l'Union suisse des usines de zingage (USUZ), respectivement de son bureau spécialisé, la Schweizerische Fachstelle Feuerverzinken (SFF).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS