Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Zone alluviale de onze hectares créée à l'embouchure de la Broye

Les travaux de renaturation de l'embouchure de la Broye ont permis de transformer le secteur en un delta naturel de plus de 11 hectares.

KEYSTONE/PATRICK HUERLIMANN

(sda-ats)

Les travaux de renaturation menés à l’embouchure de la Broye dans le lac de Morat sont achevés. L'intervention a permis de redessiner entièrement le secteur et de le transformer en un vaste delta naturel de plus de onze hectares.

Lancés en octobre 2017 par le Département vaudois du territoire et de l’environnement (DTE), ces travaux constituent de par leur ampleur une première sur le territoire cantonal, selon le communiqué publié lundi.

L'intervention a porté sur un tronçon de 350 mètres du cours d’eau et sur une portion de 450 mètres des rives du lac. Elle a permis à la Broye de retrouver son tracé d’avant les corrections de 1930. La zone alluviale de plus de 11 hectares créée sera à nouveau soumise à des dynamiques naturelles.

Les travaux vont contribuer au développement d’une mosaïque de milieux en constante évolution, au gré des courants du lac et du débit de la rivière. Ils favoriseront l’installation d’une flore et d’une faune diversifiées dans un site inscrit à l’inventaire fédéral des zones alluviales d’importance nationale. Le lieu est aussi une réserve d’oiseaux d’eau et migrateurs d’importance nationale et internationale.

Aménagements pour les visiteurs

Pour que la population profite de ces aménagements, une butte d’observation a été créée en rive droite. Un sentier, agrémenté de panneaux d’information, et une plate-forme d’observation vont être construits en rive gauche au cours du second semestre 2018.

"Cette réalisation permettra de tirer des enseignements précieux en vue de la future mise à l’enquête du delta du Rhône, prévue dans le cadre de la 3e correction du Rhône", a déclaré Jacqueline de Quattro, conseillère d’Etat en charge du DTE, citée dans le communiqué. Elle renforcera en outre le réseau écologique cantonal.

Le coût de ces travaux s’élève à 4,3 millions de francs. Il est pris en charge à 80% par la Confédération, 15% par l’Etat de Vaud et 5% par la commune de Vully-les-Lacs.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.