Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Grâce aux investissements, la zone euro a vu son PIB progresser au 2e trimestre (archives)

KEYSTONE/EPA/ARNE DEDERT

(sda-ats)

L'économie de la zone euro a bien enregistré au deuxième trimestre une croissance de 0,4%, conforme à la première estimation, a annoncé vendredi Eurostat, l'institut de la statistique de l'Union européenne.

Une forte augmentation de l'investissement ayant compensé l'impact négatif du commerce extérieur.

En revanche, sur un an, le produit intérieur brut (PIB) des 19 pays utilisant la monnaie unique a finalement augmenté de 2,1% sur la période avril-juin, contre une hausse de 2,2% annoncée en première estimation.

La formation brute de capital fixe a augmenté de 1,2% au cours du deuxième trimestre, ce qui a contribué à hauteur de 0,3 point de pourcentage à la croissance du PIB de la zone.

Les variations de stocks et les dépenses des ménages et du gouvernement ont chacune apporté 0,1 point de pourcentage.

En revanche, les exportations ont augmenté de 0,6% et les importations de 1,1% sur le trimestre, ce qui donne un impact négatif du commerce extérieur de 0,2 point de pourcentage.

Le commerce extérieur avait eu un impact négatif aussi au premier trimestre, mais positif pour les deux derniers de 2017.

Les plus faibles croissances ont été le fait de la France, de la Grèce et de l'Italie, toutes à 0,2% d'un trimestre sur l'autre, alors que les plus fortes ont été enregistrées à Malte, en Estonie et en Slovaquie, à respectivement 1,9%, 1,4% et 1,1%.

La croissance de l'économie allemande a été de 0,5%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS