Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Grèce (Athènes sur la photo) détient le taux de chômage européen le plus élevé (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

Le taux de chômage en zone euro s'est établi à 8,5% en avril, a annoncé jeudi l'Office européen des statistiques, Eurostat. Le coefficient est en baisse par rapport à 8,6% en mars (révisé à la hausse),

Ce taux est le plus faible enregistré dans la zone euro depuis décembre 2008, quand il était de 8,3%, puis avait bondi à 8,7% en janvier 2009. Ce chiffre est un peu moins bon que ce qu'attendaient les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset qui tablaient sur un taux de 8,4% en avril.

Le chômage dans la zone euro n'a cessé de reculer depuis qu'il est repassé en septembre 2016 sous le seuil symbolique de 10,0%. Il reste cependant toujours bien plus élevé que le taux moyen d'avant la crise financière de 2007-2008, où il s'établissait à 7,5%. Au pire de la crise de la dette, le chômage avait atteint le taux record de 12,1% en avril, mai et juin 2013 dans la zone euro.

Parmi les 19 pays de la monnaie unique, les taux de chômage les plus faibles en avril ont été enregistrés, à Malte (3,0%) et en Allemagne (3,4%). Les taux les plus élevés ont quant à eux été relevés en Grèce (20,8% en février, dernier chiffre disponible) et en Espagne (15,9%).

Dans les 28 pays de l'Union européenne, le taux de chômage s'est établi à 7,1% en avril, stable par rapport à mars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS