Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le taux de chômage dans la zone euro a touché son plus haut niveau historique en octobre. Il a atteint 10,3% de la population active, continuant de progresser après les 10,2% enregistrés en septembre, selon des données publiées par l'office européen des statistiques Eurostat.

Ce niveau est supérieur au consensus des analystes qui tablaient sur une stagnation à 10,2%. Avec la nouvelle hausse d'octobre, cela fait désormais six mois consécutifs que le chômage en zone euro atteint ou dépasse les 10%.

Selon les calculs d'Eurostat, 16,294 millions de personnes étaient au chômage dans les dix-sept pays constituant la zone euro en octobre, soit 126'000 de plus qu'en septembre.

L'Espagne au plus haut

C'est encore en Espagne que le plus fort taux de chômage de la zone euro a été relevé. Il a grimpé en octobre à 22,8% contre 22,5% le mois précédent. A l'inverse, l'Autriche (4,1%) et le Luxembourg (4,7%) enregistrent les taux les plus bas.

La France affiche un taux de 9,8% en octobre, inchangé par rapport à septembre. L'Allemagne a vu son taux de chômage baisser, passant de 5,7% en septembre à 5,5% en octobre.

Pour l'ensemble de l'Union européenne, le taux de chômage a progressé à 9,8% contre 9,7% en septembre, et le nombre de personnes sans emploi a augmenté de 130'000.

ATS