Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La femelle gorille, arrivée fin janvier du Zoo de Zurich, sème le trouble parmi ses congénères bâlois. Son intégration prendra plusieurs semaines, voire même des mois, ont indiqué mercredi les responsables du Zoo de Bâle.

Pour l'instant, Enea, 7 ans, est gardée dans un enclos séparé. Elle montre un grand intérêt pour les autres gorilles, a affirmé le vétérinaire Christian Wenker devant les médias. Le jour de son arrivée, ses pairs sont tous venus la saluer.

Mais ensuite, l'agitation a tourné à la bagarre. Une femelle a été légèrement blessée. Dès lors, les responsables ne veulent pas presser le pas des animaux.

Réaction du mâle déterminante

La familiarisation avec la nouvelle arrivante se fera progressivement. Pour l'instant, elle reçoit la visite d'une autre femelle, mais seulement par petits moments à la fois.

L'attitude du mâle Kisoro, 22 ans, sera déterminante. S'il accepte le nouveau membre de la tribu, les autres suivront. La nouvelle femelle a été transférée de Zurich, afin de favoriser la reproduction.

Le changement de groupe n'est pas inhabituel pour les gorilles, a souligné M. Wenker. Dans la nature aussi il arrive que des jeunes femelles quittent leur clan d'origine pour en rejoindre un autre.

ATS